Illustration: fête de lutins

Illustration représentant des lutins jouant de la musique et faisant la fête.
Ca fait un bail que je n’avais pas écrit un article portant sur une illustration et le développement des étapes de sa création. Généralement, j’en choisis une qui me tient particulièrement à cœur et sur laquelle je dispose de quelques anecdotes à partager. Cette fois, mon choix s’est porté sur une ouvrage très récent mettant en scène une joyeuse bande de petits lutins.
L’idée de base portant sur la réalisation d’un seul lutin jouant de la flûte sur simple fond blanc, le format envisagé était un A5.
Les premiers croquis dessinés ne parvenant pas à me convaincre, je me suis finalement amusée à reprendre le design de différents lutins déjà réalisés auparavant:
Première illustration du lutin aux habits vert olive.
Première illustration du lutin aux habits vert olive.
Lutin vert olive
J’ai imaginé ce lutin l’année passée avec dans l’idée qu’il soit d’apparence très jeune, vêtu d’une tenue et d’un chapeau vert olive tous deux trop grands pour lui.
Illustration d'un autre type de gnome inspiré des tomtes scandinaves.
Illustration d’un autre type de gnome inspiré des tomtes scandinaves.
Lutin d’inspiration scandinave
Au centre de la photo, on voit un être semblable au personnage tenant une flûte de Pan dans l’illustration « fête des lutins ».
Ce type de lutin est inspiré par le folklore scandinave et notamment par un être légendaire appelé le Tomte. Celui-ci est souvent décrit comme un petit homme barbu, plutôt âgé, en tenue de fermier.  J’aime les représenter avec un gros bonnet leur masquant les yeux comme on en voit un peu partout.
Créatures imaginaires
A ses côtés, on reconnaît les créatures situées à l’avant-plan de mon illustration.
Mes petits préférés, je dois bien l’avouer je les trouvent adorables! Le cerveau pioche parfois des idées dans des éléments connus sans que nous en prenions conscience. C’est peut-être le cas ici, car ils me paraissent étrangement familiers, mais ne viennent pas d’une quelconque inspiration. Ces minuscules créatures pourvues de gros yeux sont de bons vivants qui raffolent d’objets brillants et précieux. Si vous connaissez un être issu du folklore (ou autre!) qui y ressemble, n’hésitez pas à m’en faire part. 🙂
Analyse de l’illustration
L’ensemble de ces personnages donne clairement une scène bien plus vivante et intéressante que l’idée d’un lutin jouant de la flûte! Ainsi, ces lutins bien distincts apportent un peu de magie et de gaieté en formant un petit orchestre folklorique. L’illustration s’est faite au format A4 pour m’assurer d’avoir assez d’espace et de liberté pour installer ma composition. Rien de plus dommage qu’un personnage écrasé dans un coin de la page par manque de place.
Le croquis noir & blanc de l'illustration
Le croquis initial à gauche qui ne ressemblait pas à grand-chose et la version finale à droite.
J’ai travaillé l’aquarelle avec beaucoup d’eau avec beaucoup d’eau et des couleurs pas trop vibrantes pour que le rendu soit plus doux. Les couleurs de l’Automne ont tant de charme que j’ai voulu leur rendre honneur par l’ajout de tons de bruns, de verts et d’oranges. Quelques éléments rappelant la nature comme une flûte taillée dans une branche d’arbre et quelques champignons. Je commence généralement par le fond en premier, mais ici j’attendais d’abord de voir le rendu en couleurs des personnages.
Ce genre d’illustration combine mes ingrédients idéals: de la couleur, de la nature des créatures imaginaires le tout saupoudré d’un soupçon d’illustration jeunesse. Bien que ce soit très enrichissant d’explorer divers projets et styles, je pense qu’il est également nécessaire de pouvoir s’accorder une liberté totale de temps en temps!
Patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *